Les fautes lors d'un match

Les fautes lors d'un match

Les fautes lors d’un match

Une faute est une infraction aux règles impliquant un contact personnel illégal avec un adversaire et/ou un comportement antisportif.

Quelle que soit la sanction, une faute doit être infligée et inscrite sur la feuille de marque à l’encontre du fautif pour chacune des fautes et sanctionnée en conséquence.

Pour mieux comprendre le principe de fautes, nous allons voir quelques axes de l’article 33 du règlement officiel FIBA 2017, qui s’applique encore aujourd’hui.

33.1 Principe du cylindre

Le principe du cylindre est défini comme étant l’espace compris dans un cylindre imaginaire occupé par un joueur sur le terrain de jeu. Il comprend l’espace situé au-dessus du joueur délimité comme suit :

• A l’avant, par la paume des mains,

• A l’arrière, par les fesses,

• Sur les côtés, par la face externe des bras et des jambes. Les mains et les bras peuvent être étendus devant la poitrine sans pour autant être au delà de la position des pieds, les bras étant fléchis aux coudes afin que les avant-bras et les mains soient levés. L’écartement de ses pieds doit être proportionnel à sa taille.

33.2 Principe de la verticalité

Pendant le jeu, chaque joueur a le droit d’occuper sur le terrain de jeu toute place (cylindre) non déjà occupée par un adversaire. Ce principe protège l’espace qu’il occupe sur le terrain et l’espace au-dessus de lui lorsqu’il saute verticalement à l’intérieur de cet espace.

Dès que le joueur quitte sa position verticale (cylindre) et qu’un contact du corps se produit avec un adversaire ayant déjà établi sa propre position verticale (cylindre), le joueur qui a quitté sa position verticale (cylindre) est responsable du contact.

33.3 Position légale de défense

Un défenseur a établi une position initiale légale de défense quand :

• Il fait face à un adversaire, et

• Il a les deux pieds au sol.

La position légale de défense s’étend verticalement au-dessus de lui (cylindre) depuis le sol jusqu’au plafond. Il peut lever les bras et les mains au-dessus de sa tête ou sauter verticalement mais il doit les maintenir en position verticale à l’intérieur du cylindre imaginaire.

33.6 Joueur en l’air

Un joueur qui a sauté en l’air d’un point quelconque du terrain de jeu a le droit de retomber de nouveau au même endroit. Il a le droit de retomber à un autre endroit du terrain de jeu à condition que le point de chute et le chemin direct entre le point de saut et le point de chute, ne soit pas déjà occupé par un adversaire au moment où il quitte le sol. Si, après avoir sauté, un joueur emporté par son élan provoque en retombant un contact avec un adversaire qui a pris une position légale de défense au-delà du point de retombée, le sauteur est alors responsable du contact.

33.7 Écran – Légal et illégal

Il y a écran lorsqu’un joueur essaie de retarder ou d’empêcher un adversaire sans le ballon d’atteindre une position désirée sur le terrain de jeu. L’écran est légal lorsque le joueur qui fait un écran sur un adversaire : • Est stationnaire (à l’intérieur de son cylindre) lorsque le contact se produit, • A les deux pieds au sol lorsque le contact se produit. L’écran est illégal lorsque le joueur qui fait l’écran sur un adversaire : • Était en déplacement lorsque le contact s’est produit, • N’a pas laissé une distance suffisante en faisant l’écran hors du champ visuel d’un adversaire stationnaire lorsque le contact s’est produit, • N’a pas respecté les éléments de temps et de distance sur un adversaire en déplacement lorsque le contact s’est produit.

Règles tirées du règlement officiel FIBA 2017

Dans le prochain article nous verrons les différents types de faute qu’il existe au basket…